CFC AU 17CFC B
Football club : Haro sur les seniors

   Samedi, un nouveau bureau a été élu. Le bilan de la saison écoulée montre de belles perspectives au niveau des jeunes, malgré des attitudes « inexcusables » relevées chez les seniors. 

   Samedi, le comité de direction du Châteaulin Football club (CFC) procédait à de nouvelles élections de bureau pour la saison 2017-2018. C'était aussi l'occasion pour le président de faire le point sur la saison écoulée. Brossant un rapide bilan de la saison écoulée, il a rappelé l'excellent début de saison des équipes seniors A et C, gage du maintien. L'équipe B, la déception de la saison, doit son maintien au renfort de joueurs de l'équipe première à l'esprit « club » remarquable. Tributaire des équipes A et B, l'équipe C a connu une fin de saison délicate.

Les U15 de retour en D1

   Les U15, bien emmenés par Dorian Léostic, Stéphane Laurent, Cédric Le Page, Benoît Cadiou et Mick Morel, retrouvent la D1, après un préchampionnat en D3. « L'école de foot, avec un gros effectif, fait une belle saison grâce à l'investissement de Fred Chevalier, David Le Meur, qui quitte le CFC pour raison professionnelle, Olivier Cornec et Didier Hascoët. À noter que l'ensemble ne pourrait fonctionner sans l'apport de nombreux parents ou de jeunes joueurs du club », a indiqué le président.

Des comportements « irrespectueux »

   Traitant le volet sportif, Didier Hascoët a ensuite pris la parole pour une analyse détaillée des résultats niveau par niveau. « L'école de foot, sous la houlette du tandem David Le Meur et Fred Chevalier et de leurs adjoints, avec l'appui de parents très investis ou de jeunes joueurs du club, est porteuse d'avenir. Les effectifs par catégorie sont de l'ordre de 25 à 30 licenciés par niveau, avec une pointe de près de 40 jeunes en U13. Les U15 sont la grosse satisfaction de la saison ».

  Concernant les seniors, « l'équipe C de Stéphane Pélizza et Patrice Le Blayo assure difficilement l'objectif, à savoir le maintien en D2, poursuit-il. La saison de l'équipe B de Stéphane Guézenec, Laurent Dharréville, Stéphane Saint-Jalme, Marc Le Diouris et Gilles Le Guen est une déception. Les coaches des deux formations regrettent un manque de participation aux entraînements, préjudiciable au collectif, et des défections de dernière minute inexcusables et irrespectueuses à l'égard des responsables. Quant aux seniors A, coachés par Didier Hascoët et Sébastien Braban, ils terminent en milieu de tableau ».

  Sébastien Braban a présenté ensuite le bilan financier excédentaire de 3.800 €, grâce, notamment, aux manifestations extra-sportives.

Football club : Haro sur les seniors
Web Expert