CFC AU 17CFC B
Châteaulin football club : Heureux anniversaire au trentenaire...

  Trente ans de ballon rond, ça se fête ! C'était sans aucun doute l'avis des footballeurs du CFC, petits et grands, qui se sont retrouvés, jeudi, sous un beau soleil, pour une fête sportive et familiale. Alors, c'est reparti pour 30 ans ? 

   Patrice Trétout, le grand ordonnateur de ces retrouvailles, n'aurait pas pu rêver mieux. Il a fait même trop chaud sur le terrain du stade municipal, jeudi après-midi.

   Créé en 1987 à l'initiative des dirigeants des Coquelicots de Châteaulin et de l'Amicale laïque de Châteaulin, le Châteaulin football club a fêté ses 30 ans d'existence au stade Eugène-Piriou, sous un soleil resplendissant.

   Mais les choses ont commencé dès 10 h, lorsque Didier Hascoët et Fred Chevalier ont lancé les plus jeunes pousses du club, U7, U9 et U11, soit une bonne soixantaine de gamins mélangés en cinq équipes, dans un tournoi.

   À la grande joie des joueurs, leurs coaches et les parents volontaires ont pu prendre part à ces petits matchs. Et la matinée s'est terminée sur une rencontre opposant les coaches aux parents, avant le tour des U13 et des U15, dès 14 h.

Plaisir des retrouvailles

   Un repas saucisse-frites, préparé par Laurent Jamet et ses compères, Albert Pérennès, Bernard Caro et Pascal Le Pape, a accueilli ensuite une centaine de personnes. C'est à 16 h que les seniors ont pris possession de la pelouse. 

   Didier Hascoët avait réparti les joueurs, actuels et anciens, en équipes par affinités d'âge. Et on a pu voir en action les trois meilleurs gardiens du CFC, à savoir : Pierre Ansquer, Didier Hascoët lui-même et Arnaud Brélivet.

   Mais aussi les anciennes flèches de l'attaque, Philippe Quintin, Philippe Goachet, Nico Cariou ou encore Kevin Jamet, venu tout exprès de la région bordelaise. Sans oublier les frères Le Diouris, Arnaud Briand ou Olivier Richard, toujours défenseurs dans l'âme et heureux de retrouver leur compère de la défense, Olivier Cornec. On voyait bien que les automatismes étaient toujours là entre ces anciens. Et l'atmosphère n'était pas aux regrets mais au plaisir des retrouvailles.

L'engagement récompensé

   La fête s'est poursuivie en soirée à Coatigrac'h pour près de 250 personnes autour d'un jambon braisé, après que Patrice Trétout ait décerné à Alain Le Roux et Alain Poquet, les deux présidents, Daniel Guigot, le grand argentier, dit « Onc'Picsou », et Jean-Yves Cozien, le très dévoué secrétaire, un trophée récompensant leur engagement en faveur du CFC.

   Puis, chacun a pu continuer à renouer avec ses anciens coéquipiers, souvent venus en famille, dans cette ambiance chaleureuse et conviviale que les dirigeants du CFC s'efforcent de cultiver.

Châteaulin football club : Heureux anniversaire au trentenaire...
Web Expert